Revue Marine – Prise de recul sur le conflit en Ukraine

Opération spéciale, conflit de haute intensité ou 3ème guerre mondiale ?

Revue Marine de l’ACORAM n° 277 – Octobre – Décembre 2022

(…) Depuis le mois de février nous sommes entrés avec la guerre en Ukraine dans un autre temps où la violence absolue s’impose de nouveau dans le concert des nations aux dépends de la diplomatie et des fondamentaux de la dignité humaine, tout en interpellant sur le fond nos principes de dissuasion… Comme pour l’ex-Yougoslavie, la seule question à laquelle nous n’avons pas de réponse claire pour le moment, surtout sur le plan militaire, concerne les véritables « buts de guerre» des uns et des autres. La question du « regime change » énoncée par Joe Biden, lors de son discours le 26 mars 2022 à Varsovie, semble être le cahier des charges de Washington. Celui d’une « guerre d’usure » pour affaiblir l’armée russe semble être celui de l’OTAN. En revanche personne ne peut dire honnêtement jusqu’où iront les Russes dans cette « opération spéciale » qualifiée de « dénazification »… Même s’il peut sembler prématuré, voire présomptueux, de disserter sur le sujet, le brouillard de la guerre étant encore très dense et la propagande intense,  il est important d’essayer de prendre un peu de recul à partir des premiers retours d’expérience disponibles et d’essayer de comprendre les enjeux qui sont face à nous. Dans cette perspective il est intéressant d’écouter ceux qui observent « le temps long », qui savent rentrer dans les jeux d’acteurs et leurs « espace-temps » et qui acceptent d’ouvrir le champ du questionnement stratégique en termes de défense et de diplomatie. (…).

Lire l’article en PDF

Total
0
Shares
Vous aimerez également...
Pour en savoir plus

Géopolitique : quelle pédagogie pour des dirigeants privés et publics de plus en plus incultes ?

Depuis le début du XXIe s, le niveau culturel des dirigeants publics et privés français a considérablement baissé. Pour beaucoup, ils ne sont plus en mesure d’avoir cette intelligence des situations et des jeux d’acteurs géopolitiques que l’auteur a pu longtemps côtoyer dans les cénacles du pouvoir. Après avoir argumenté son diagnostic, l’auteur propose des solutions d’avenir.
Pour en savoir plus

Un monde en état de choc

CCE International – Un pays dans lequel un Etat s’enferme dans sa logique tandis que la société civile, livrée à elle-même, réagit au coup par coup aux crises qui la frappent, peut-il poser en termes suffisamment clairs pour pouvoir y répondre des problèmes aussi essentiels pour l’avenir de nos sociétés que le développement, l’environnement, l’accroissement des échanges, et bien évidemment, l’adhésion aux concepts essentiels de notre civilisation ?