Poutine et Ben Laden ne peuvent que nous remercier.

Tout le monde vit dans la hantise d’une nouvelle « crise de 1929 », mais personne ne sait vraiment ce qu’il en est réellement. Pas de visibilité, pas de traçabilité : voilà ce qui caractérise une fois de plus cette énième crise financière aux effets moutonniers.

– ACTUALITÉS – ESSAIS –

Septembre 2008

Lire l’article en PDF

Total
0
Shares
Vous aimerez également...
Pour en savoir plus

Ouragan sur l’Atlantique Nord

« Qui aurait pu imaginer qu’un cyclone fasse autant de dégâts…? » Tout le monde se souvient de cette réflexion spontanée de Georges Bush en survolant la Nouvelle-Orléans après le passage de Katrina.
Pour en savoir plus

Y a-t-il péril en la demeure ?

Entre le terrorisme, le changement climatique, l’absolutisme du régime et l’emprise des ses réseaux d’affaire sur l’économie mondiale, il n’y a plus de place pour l’émerveillement et la quiétude.
Pour en savoir plus

Kiev défie le Tsar Poutine

Après avoir montré avec l’ambassadeur de France P. de Suremain pourquoi l’Ukraine révèle les tensions qui traversent le continent européen, puis présenté avec E. Dreyfus le projet d’Union eurasiatique porté par Moscou, voici l’approche de X. Guilhou à propos du contexte stratégique et des enjeux géopolitiques de la crise ukrainienne.