L’énigme syrienne

Géopolitique de la Syrie. Face à la crise syrienne, l’Occident apparait affaibli, divisé, déstabilisé dans ses stratégies de résolution de ses propres crises internes et en repli sur ses stratégies de projection de puissance face à un Orient qui se « poutinise » dans ses postures aussi bien à Ankara, qu’à Téhéran ou à Jérusalem, explique X. Guilhou.

– GÉOPOLITIQUE – DIPLOMATIE –

25 août 2012

Lire l’article sur le site Diploweb

Lire l’article en PDF

Total
0
Shares
Vous aimerez également...
Pour en savoir plus

Entre illusion et implosion ?

Avec l’élargissement de l’espace Schengen, qui regroupe 24 pays, 400 millions d’européens peuvent désormais voyager sans passeport à travers le vieux continent. Pour autant, et bien au-delà des questions d’intégration qui se posent du fait des différences de niveau de vie entre les anciens et les nouveaux membres, où en sommes-nous de l’approfondissement et de la consolidation du projet politique?
Pour en savoir plus

Kiev défie le Tsar Poutine

Après avoir montré avec l’ambassadeur de France P. de Suremain pourquoi l’Ukraine révèle les tensions qui traversent le continent européen, puis présenté avec E. Dreyfus le projet d’Union eurasiatique porté par Moscou, voici l’approche de X. Guilhou à propos du contexte stratégique et des enjeux géopolitiques de la crise ukrainienne.