Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

L’esprit de synthèse et surtout le bon sens sont battus en brèche par nos élites qui se complaisent dans la « complexité » au moment où il faudrait plutôt faire simple et efficace.

– ACTUALITÉS – ESSAIS –

Février 2008

Lire l’article en PDF

Total
0
Shares
Vous aimerez également...
Pour en savoir plus

Ça suffit !

Combien de fois dans une journée le mot « crise » revient-il à la une des médias : Des milliers de fois! Il résonne sans interruption, et souvent de façon inconsidérée, avec des effets larsen de plus en plus insupportables pour le commun des mortels.
Pour en savoir plus

Tout n’est qu’une question de “mesures”.

Dans les bons établissements on apprend aux jeunes élites à toujours « mesurer » leurs propos. Comme l’écrit Emmanuel Kant « On ne mesure l’intelligence d’un individu qu’à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter ».