Sortie de crise : pour une stratégie de rupture

(Les) processus dits de “postcrise” (Katrina, Tsunami, reconstruction de l’Europe centrale…) ou de “postconflit” (ex-Yougoslavie, Haïti, Moyen-Orient…) ne peuvent plus être envisagés seulement comme des opportunités de grands chantiers de reconstruction pour des entrepreneurs en quête de croissance.

Doctrine – Numéro spécial

Mars 2007

Lire l’article en PDF

Total
0
Shares
Vous aimerez également...
Pour en savoir plus

L’énigme syrienne

Géopolitique de la Syrie. Face à la crise syrienne, l’Occident apparait affaibli, divisé, déstabilisé dans ses stratégies de résolution de ses propres crises internes et en repli sur ses stratégies de projection de puissance face à un Orient qui se « poutinise » dans ses postures aussi bien à Ankara, qu’à Téhéran ou à Jérusalem, explique X. Guilhou.